► Jessica Swanlake et Roger Mexico sont en voiture. Il est entre minuit et une heure du matin, le 19 décembre 1944 (“avant qu’une heure ne sonne à Saint-Felix”). Ils doivent être au rendez-vous fixé par le Dr Ned Pointman (un pavlovien, contrairement à Mexico qui est behavioriste) au Sud-Est de Londres, au sud de la Tamise. (On peut penser qu’il s’agit de Greenwich, puisque la fusée V2 y est tombée dans la journée.)

► Pointsman est pavlovien, académicien membre de la Royal Society. La nuit, il part en quête de chiens errants à capturer pour ses expériences dans les décombres des bâtiments détruits par les fusées V2. (Mais le détail de l’expédition nocturne sera pour l’épisode suivant. Dans cet épisode, on reste dans la voiture avec Jessica et Roger).

► Jessica et Roger sont irritables. Jessica ironise “Pauvre Roger, pauvre chou, la guerre est bien dure pour lui” et Roger la renvoie à son petit ami qu’il appelle Nutria (ragondin), ce qui ne plait pas à Jessica qui le reprend : Beaver (castor).

► Il s’agit d’une histoire passionnelle et fusionnelle (comme Scorpia et Pirate en fin de chapitre précédent). “Il leur semblait ne faire vraiment plus qu’un […] Roger et Jessica ont été unis pour former une seule créature ignorante d’elle-même”.

► Analepse (flashback pour le cinéma) sur la rencontre entre Jessica et Roger :

1. La rencontre se fait à Tunbridge Wells, une ville assez loin au sud-est de Londres.
2. Roger remonte vers Londres dans sa vieille jaguar.
3. Sur le bord de la route, il croise Jessica (qu’il ne connaît pas) en uniforme ATS relevée sexy, qui se dirige vers Battle, au sud de Tunbridge Wells. Ils vont donc en sens inverse.
4. Roger s’arrête et flirte avec elle. Il veut l’emmener à Londres avec lui. Elle se fait désirer.
5. Mais tombe alors une fusée qui “pousse” Jessica à l’intérieur de la voiture. Roger recule volontairement la Jaguar et écrase le vélo pour que le choix de Jessica soit sans retour. “Me voici en votre pouvoir” dit Jessica. Roger en doute…

► “Cette guerre, oui, c’est bien la mère de Roger”. Le Roger d’avant la guerre est perdu, mort. “Il est devenu le jeune homme grave de The White Visitation”. Il est un statisticien et ne s’entend pas avec les autres membres de TWV (la section Psi) qui sont des voyants, magiciens fous, mages, etc. “Tous des sigma-3”. L’étude statistique de la Mort est ingrate.

► Ils passent devant un incendie provoqué par la chute d’une fusée V2 et regardent les pompiers se battre contre le feu. “Jessica remarque une Packard noire comme du charbon (”a coal-black Packard” = (Berline de luxe pour militaires de haut rang et corps diplomatique) dans une petite rue avec des passagers en civil, tout en noir. Leurs cols blancs durs brillent dans l’ombre.

► Roger et Jessica ne s’arrêtent pas. “Ce sont tous les deux des vétérans de la bataille d’Angleterre” (= Le Blitz (terme allemand signifiant « éclair ») est la campagne de bombardements stratégiques durant la Seconde Guerre mondiale menée par la Luftwaffe, l’aviation allemande, contre le Royaume-Uni du 7 septembre 1940 au 21 mai 1941. Il s’agit de l’opération la plus connue de la bataille d’Angleterre). Ils ne se sentent plus la force de repartir dans des opérations de sauvetage au quotidien, sous les décombres. Ils ont décidé de se retirer de cette guerre-là, du Front intérieur, pour se préserver.

► Du coup, “ils ont découvert une maison dans la zone évacuée interdite, au sud de Londres, sous le barrage de ballons” (Wikipedia : Un ballon de barrage est un ballon à gaz de taille moyenne relié au sol par des câbles en acier. Il permet de se protéger contre les vols rasant d’avions ennemis). Cette partie de la ville est déserte depuis 1940 et il est illégal de s’y installer. Ils ont malgré tout décidé de s’y installer, au risque d’être découverts.

Ils sont dans un monde marginal où l’on a faim et froid […] c’est un monde qu’ils ne veulent pas perdre, aussi en font-ils plus que ne leur demande la propagande. Ils s’aiment. Que la guerre aille se faire foutre.

*

Ballons de barrage lors du débarquement en Normandie
Ballons de barrage lors du débarquement en Normandie – Voir Wikipedia : « Inventés durant la Première Guerre mondiale, les ballons de barrage ont été très utilisés durant la Seconde Guerre mondiale, notamment au-dessus de l’Angleterre »
Barrage avec ballons et câbles dans le ciel de Londres (1917 et 1918)
Barrage avec ballons et câbles dans le ciel de Londres (1917 et 1918)
Ève Kirk – Tower Bridge – Ballons de barrage sur la Tamise (entre 1939 et 1946) – Lien Wikipedia

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *